06 64 46 91 51
Bertrand BARAY
Sexothérapeute - Gestalt praticien- Thérapie en individuel ou en couple Coaching professionnel
06 64 46 91 51
Bertrand BARAY
Sexothérapeute - Gestalt praticien- Thérapie en individuel ou en couple
Coaching professionnel

Plaisir féminin : devenir un super amant en connaissant les zones érogènes

Séxothérapie

Dans cet article, je vous propose de découvrir tous les secrets des zones érogènes féminines. Vous découvrirez où les trouver, et comment stimuler votre partenaire de la bonne manière. Vous deviendrez ainsi l’amant parfait, grâce à quelques-unes de mes astuces et à beaucoup d'écoute de votre partenaire.

Situer et trouver les zones érogènes d’une femme

En préambule de cet article, je vous propose un schéma très simple, pour vous permettre de situer visuellement chacune des zones érogènes féminines dont je vais vous parler. Il est important de garder en tête que ce schéma est indicatif. L'anatomie de chaque femme est différente. Les points ne seront pas situés exactement au même endroit pour chacune d'entre elles. 
Une fois les zones érogènes telles que le point G, le clitoris ou encore les points A et P trouvés, il faudra apprendre à se servir de ceux de votre partenaire. Toutes les femmes ne sont pas sensibles de la même façon sur chacun de ces points. Il sera possible de les travailler pour permettre à votre partenaire de mieux les ressentir. Si vous écoutez son désir, et que vous lisez ces quelques lignes, vous mettrez toutes les chances de votre côté de lui donner du plaisir, et d'affirmer votre virilité. 

Le schéma pour savoir comment faire jouir une femme

Comment bien stimuler le clitoris ?

Si vous avez déjà essayé de vous documenter sur le plaisir féminin, vous n'avez pas pu passer à côté du fameux clitoris. Il s'agit d'un corps spongieux, que l'on pourrait comparer à une petite bosse placée sur le haut de la vulve. En fonction des femmes, le clitoris sera d'une taille plus ou moins importante. Il est important de souligner que chez certaines femmes, cette zone est très sensible et appréciable. Chez d'autres, elle le sera moins et ne procurera pas forcément de plaisir. Enfin, pour certaines femmes, le clitoris est une zone très sensible, à toucher avec beaucoup de délicatesse pour ne pas déclencher une sensation d'hypersensibilité désagréable.

Pour stimuler le clitoris, plusieurs techniques s'offrent à vous. Avec vos doigts, vous pouvez effectuer un mouvement d'appui avec des petits ronds. Vous aurez également la possibilité d'effectuer un mouvement de bas en haut. Il en va de même avec votre langue. Mon petit conseil, c'est de stimuler toutes les zones autour du clitoris, comme les lèvres, l'intérieur des cuisses et toutes les autres parties qui pourraient faire monter la tension. Madame sera ensuite beaucoup plus sensible à votre approche, que si vous aviez été plus directe.

Le clitoris est souvent votre meilleur allié pendant les préliminaires. Vous pouvez aussi simuler cette zone érogène pendant les pénétrations, pour des orgasmes encore plus intenses pour Madame. Rester toujours à son écoute pour savoir ce qu'elle aime, entre les caresses les plus douces et les stimulations les plus intenses. Cela vous permettra de trouver les bons gestes pour l'emmener jusqu'au 7e siècle.

Trouver le point G d’une femme 

Le point G, c'est la zone que pourront stimuler les personnes ayant un petit pénis pendant la pénétration. J'ai d'ailleurs écrit un article à ce sujet que je vous invite à consulter si vous êtes dans cette situation. Pendant les préliminaires, il vous sera aussi possible de vous jouer de cette petite zone. Elle se situe à l'entrée du vagin, à environ deux phalanges de distance en direction du ventre. Pour stimuler cette zone, il faudra effectuer un mouvement d'appui avec l'index et le majeur, comme si vous souhaitez appuyer sur une sorte de bouton. Je reviendrai sur cette zone érogène dans un autre article. Sachez qu'il s'agit de la clé pour faire de madame une femme fontaine, si vous avez les bons gestes !

Qu’est-ce que les points A et P dans le vagin ?

Les points A et P, pour antérieur et postérieur sont situés à l'intérieur du vagin, à une distance à peu près équivalente à celle du bout du majeur. Ce sont les zones érogènes qui permettent le plus souvent de déclencher un orgasme pendant des pénétrations vaginales classiques. On stimule plutôt l'une ou l'autre en fonction de la position choisie. 
Si Madame ne parvient jamais à avoir d'orgasme vaginal, il sera possible de sensibiliser ces zones en musclant le périnée. La rééducation de ce groupe musculaire n'est pas seulement réservée aux femmes ayant eu un enfant. Un manque de pratique sportive ciblée peut entraîner un relâchement. Le fait de travailler son périnée représente souvent le renouveau du plaisir sexuel en pénétration vaginale pour les femmes, qui auront des sensations décuplées une fois le processus achevé.

Le point C : la clé du plaisir des femmes en pénétration anale

Pour vous expliquer le point C, vous devez comprendre que la plupart du temps, quand vous avez l'impression de sentir le fond du vagin, vous êtes en fait à l'entrée du col de l'utérus. Il existe donc un point situé encore plus loin dans le vagin. Pour que vous puissiez comprendre la distance à laquelle peut se trouver cette zone érogène, vous devez savoir que le vagin peut tripler de volume lorsqu'une femme est excitée. Il est donc inaccessible pour le commun des mortels.

Le point C, autrement appelé cul-de-sac de Douglas, c'est celui que l'on viendrait stimuler en pénétration anale. Lorsqu’on pratique la sodomie, c'est donc une zone érogène vaginale qui permet l'orgasme de Madame. Contrairement aux idées reçues, la position la plus adéquate pour que madame ait du plaisir en anal, c'est une position sur le dos, avec éventuellement les fesses relevées par des coussins. Monsieur se positionnera comme en missionnaire, pour venir atteindre ce point. J’écrirai prochainement un article sur la meilleure façon d'amener la pénétration anale dans la vie du couple.

Et si madame prenait les rênes ?

Je tenais à achever cet article en vous demandant de laisser madame prendre les rênes. L'écoute de votre partenaire est essentielle pour vous assurer de lui donner du plaisir et de devenir l'amant parfait. N'hésitez pas également à la laisser mener la danse pendant les rapports sexuels. La position où Madame est au-dessus lui permet de cibler elle-même les zones qu'elle souhaite stimuler. Vous pourrez ainsi apprendre à mieux connaître son corps, pour vous assurer un plaisir commun et une complicité absolument parfaite. Si vous avez besoin de prendre confiance en vous pour vous lancer, je vous invite à suivre mon atelier gratuit sur le sujet !
 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.